Momijigari

Publié le par Anne R

Mais qu'est-ce que ce mot, vous me direz....
Souvenez-vous de mon article précédent où je m'entêtai à trouver un joli mariage de tissus.


Je vous emmène donc au Japon pour cet automne faire
Momijigari.

Momijigari (紅葉狩り), signifie littéralement la "Chasse aux érables". Cette coutume traditionnelle japonaise consiste à se promener dans des lieux réputés pour leurs beautés et leurs feuilles incandescentes.

L'érable ("kaede" ou "momiji" en japonais), de son nom scientifique acer, compte plus de 200 espèces. Cette arbre à feuille caduque, se colore d'un rouge pourpre et flamboyant à l'arrivée de l'automne (vers le mois d'octobre). Cette couleur s'explique par le fait, qu'avec l'arrivée de l'automne, un ensemble de facteurs  internes et externes à l'arbre(changement de température...), engendrent un ralentissement du cycle chlorophyllien. Les nervures des feuilles, qui assurent le transport de fluides sont, à ce moment, progressivement obstruées par un bouchon composé d'une substance particulière nommée "liège". C'est ce qui explique le changement progressif de couleur de la feuille. Ce bouchon de liège provoquera par la suite la chute de la feuille par une rupture au niveau du pétiole.



Historique.

Cette activité automnale se pratique depuis l'ère Heian (794 à 1185 ap. J.-C.). Elle ne s'est cependant vulgarisée et généralisée au niveau de la population qu'à l'époque Edo (1603 à 1868 ap. J.-C.). Cette passion pour cette beauté éphémère, a inspiré la plupart des métiers de l'art et se retrouve représentée dans de nombreux objets d'art et de la vie quotidienne (notamment dans la fabrication de kimono, de jardins, d'estampes ou de plats culinaires...).


Aujourd'hui.

Cette tradition compte encore aujourd'hui de nombreux amateurs et est un excellent prétexte pour faire du tourisme. Dans les faits il n'est pas que les érables à se parer d'un manteau cramoisi, de nombreuses autres espèces comme les aunes et les hêtres. Chaque année est rendu public un calendrier indiquant les dates prévues de coloration pour chaque région de l'archipel. La saison commence au mois d'octobre au nord, dans l'île d'Hokkaido, puis descend progressivement vers l'île de Honshû (île principal) au mois de novembre.

J'ai trouvé cette tradition si belle qu'elle m'a inspiré pour cette nouvelle création que je vous présente.
Et par celle-ci, essayer de vous donner l'envie de faire
Momijigari...

Momijigari sera disponible à Vasselay le 13 septembre, et le 14 septembre dans vos lieux préférés...
Fiche contenant : grille, explications points spéciaux, explications couture au cas où ce petit cabas vous donne envie...

Je remercie tout particulièrement Monica et Naomi pour leurs aides.

Publié dans Créations Tournicoton

Commenter cet article

Marie 16/10/2009 23:40


Très joli travail - bravo
Je t'invite à faire un petit tour sur mon blog afin que tu découvres mes différentes passions
Bisous


Monica 21/09/2009 22:56

bonjour !!! j'aime beaucoup l'automne au japon, et cette fois j'ai redécouvert cette jolie coutume à grâce à toi et à ta magnifique broderie que je ne me lasse pas d'admirer !!! elle est sublime, bravo !!! bientôt je ferai réellement un Momijigari en pensant à ton Momijigari ;-)

LaSorciereRouge 15/09/2009 14:34

Coucou miss AnneC'est une fois de plus tres joli ...merci pour toutes ces explications qui n'en rendent la grille encore plus attrayante !KisousLSR

Papillon 10/09/2009 19:47

très jolies couleurs et harmoniesbravobizzzzzz

la chouette toquee 10/09/2009 11:36

tes photos sont magnifiques ! je trouve cette tradition pleine de charme ; quant à ton sac il est superbe....bravo !